L'ancienne cité islamique d'Ayla

La ville d'Ayla date du début de la période islamique et a été construite par le calife ottoman Ben Afan aux alentours de 650 apr. JC. Ce fut la première ville islamique construite en dehors de la péninsule arabique. Elle a servi de port à la Palestine voisine et également d'entrepôt pour le Hedjaz.  Ayla était autrefois une importante escale pour les pèlerins égyptiens sur la route de La Mecque. Aujourd'hui, au cœur du quartier de l'hôtel, sur le front de mer d'Aqaba, vous pouvez voir les ruines des murs, des portes, d'une grande mosquée et d'autres bâtiments de la ville. Le site est bien indiqué et comporte des panneaux d'informations détaillant son histoire et son importance.

Pour plus d'informations : www.visitjordan.com

Château d'Aqaba

Selon une ancienne inscription, le château de Mamluk a été construit au début du XVIe siècle. L'entrée est encadrée de tours semi-circulaires et est ornée des armoiries de la famille Hashemite. Le site de fouilles de la cité historique d'Ayla se trouve à proximité et est facilement accessible pour les clients du complexe hôtelier. Il peut être visité à toute heure de la journée.

Pour plus d'informations : www.visitjordan.com

Ancienne église d'Aqaba

À Aqaba, les archéologues ont découvert ce qu'ils pensent être la plus vieille église au monde, datant de la fin du IIIᵉ siècle, l'une des découvertes les plus passionnantes des dernières décennies.

Elle est légèrement plus ancienne que l'église du Saint-Sépulcre à Jérusalem et la Basilique de la Nativité à Bethléem, qui datent toutes deux du IVᵉ siècle. L'église se trouve sur une parcelle de terrain à l'est de la rue Istiklal et est désormais remblayée avec de la terre pour la protéger.

Pétra, un héritage des Nabatéens

La plus célèbre des attractions touristiques de Jordanie, Pétra, est une cité taillée directement dans la roche et compte parmi les plus grandes merveilles du Moyen-Orient. Elle apparaît de manière grandiose après une marche de 2 kilomètres le long d'un gouffre très étroit, renforçant son aspect mystérieux et sa grandeur. Construite au cours des Ve et VIe siècles av. J-C, Pétra est l'ancienne capitale des Arabes nabatéens. Ses immenses façades avaient disparu pendant près de 1 000 ans, jusqu'en 1812, où elles furent redécouvertes par le voyageur suisse Johan Ludwig Burckhardt. Un grand nombre de sites ont subsisté et peuvent être visités, y compris le monument el Khazneh (The Treasury), une tombe géante taillée dans la roche, le Temple des lions ailés et le monastère al-Deir. Dans le petit musée archéologique, les objets anciens trouvés à Pétra au cours des XIXe et XXe siècles sont exposés.

  • Ouvert tous les jours dès 6h
  • Visites éclairées à la torche en soirée
  • Tickets pour un, deux ou trois jours

Plus de détails : www.visitjordan.com

Cité historique de Madaba

Sur la route des Rois, une voie datant de 5000 ans, se trouve Madaba, la cité des mosaïques qui remonte au Bronze moyen. C'est ici, dans l'église orthodoxe de St. George, que se trouve la carte byzantine en mosaïque du VIe siècle représentant la région de Jérusalem jusqu'au Nil.

  • Site historique datant de l'ère du Bronze moyen
  • Église ornée d'une célèbre carte en mosaïque
  • Artisanat traditionnel

Plus de détails : www.visitjordan.com

Centre culturel d'Aqaba

Selon une ancienne inscription, le château mamelouk a été construit au début du XVIe siècle. L'entrée est encadrée de tours semi-circulaires et est ornée des armoiries de la famille Hashemite. Le site de fouilles de la cité historique d'Ayla se trouve à Aqaba  et est facilement accessible pour les clients du complexe hôtelier. Il peut être visité à toute heure de la journée.

  • Shopping en centre-ville
  • Tourisme culturel
  • Activités de plongée

Plus de détails : www.visitjordan.com